Shop More Submit  Join Login
×

:iconkip1c: More from Kip1c


More from deviantART



Details

Submitted on
November 16, 2012
File Size
3.5 KB
Link
Thumb

Stats

Views
35
Favourites
1 (who?)
Comments
0
×
Jour 13 : Gin…Gym Tonique !

Décidé d'en finir avec le célibat, je fais un tour devant le miroir, et là, HORREUR!
Mon reflet n'a rien à voir avec les mecs que je peux apercevoir sur mon petit écran, ils sont tous bronzés, baraqués, épilés…

Merde, y a du boulot…

On commence par le plus simple : les poils.
Pour le torse je teste la méthode du rasoir, je me badigeonne de mousse, tout se passe bien jusqu'à ce que je bute sur un poil récalcitrant (ça repousse un téton ?)
L'hémorragie arrêtée, je m'oriente vers une autre technique pour finir le boulot, une méthode sans lame tranchante. Me voila donc en train de faire chauffer de la cire à étaler sur une de mes jambes.
Une fois le bandage et la Biafine passés sur la brûlure (j'aurais du me douter qu'il ne fallait pas faire bouillir), je teste les bande autocollantes.  La première est partie toute seule, mais j'ai du me résigner à laisser les cinq autres en place (car maintenant mon esprit sait à quoi il doit s'attendre).
Reste les parties plus intimes et la fameuse crème dépilatoire.
C'est bien qu'ils mettent un avertissement sur la boite disant qu'il ne faut pas la laisser plus de 10 minutes, mais les gens les prendraient peut être plus au sérieux si ils précisaient qu'à partir de la onzième minute la petite crème inoffensive se transformait en acide extrêmement corrosif. J'ai mal.
Une fois débarrassé de cette couche de poils disgracieuse, mon miroir est au bord du malaise. Car cette pilosité avait pour fonction de masquer l'absence cruelle de formes en dessous. Je découvre alors que j'aurais pu faire de la figuration pour une célèbre marque de biscuit apéritifs.

Je me rends de ce pas dans une sale de musculation, bien décidé à me sculpter un corps de rêve. Même si j'ai un peu l'air con au milieu de tous ces mecs bodybuildés, il faut se faire violence de temps en temps...
Après une bonne séance, de vélo, seule machine que j'arrive à faire fonctionner, j'évite de justesse un viol collectif sous les douches, transit de peur, je décide courageusement, de ne plus revenir!

Puis au hasard d'un séance de zapette, je tombe sur THE remède miracle, un appareil qui permet de se muscler sans faire d'effort (fallait l'inventer), et ca doit forcément marcher, parce que ça passe à la télé (CQFD)
Je me procure aussitôt ces fameuses électrodes, mais après 5 heures d'utilisation assis devant ma télé avec un pack de bières : le résultat n'est pas franchement spectaculaire.
Pourtant le mec à la télé était super baraqué! Pensant qu'il s'agit peu être d'une question d'intensité, je branche donc mes électrodes directement sur du 220V.

Après ma sortie de l'hôpital pour brûlures graves (et un léger arrêt cardiaque), je jette mes électrodes, et décide de faire mon propres programme de musculation (que je partage volontiers avec toi ami lecteur) :

- Pour les biceps : lever de coude.
- Pour les pectoraux : de grande inspirations de cigarettes (ou de drogues douces
pour ceux ne supportant pas la douleur de l'effort)
- Pour les jambes : marche (canapé/frigo).

Après de dures séances, me voilà aussi musclé que Scwarzo…Swarzin…Scharw… aussi musclé que Stallone.

Mais là horreur, la mode revient aux p'tits maigres poilus!!!
Je n'y arriverais jamais!!!
Épisodes précédents :
Jour 1
Jour 2 à 12

Le journal complet :
Journal d'un névrotique à tendances paranoïaques

The Artist has requested Critique on this Artwork

Please sign up or login to post a critique.

No comments have been added yet.

Add a Comment: